Lettre ouverte à Monsieur le Premier Ministre Édouard Philippe

Le 10 janvier 2018
Lettre ouverte à Monsieur le Premier Ministre Édouard Philippe
Copie à Madame la Ministre de la Santé
Monsieur le Premier Ministre,
Vous êtes venus le dimanche 31 décembre au Groupe Hospitalier du Havre pour rendre
visite aux personnels. L’hôpital du Havre ne se résume pas à quelques services ciblés
de Jacques Monod que vous avez visité ce soir là.
Même si les petits fours de Matignon ont été appréciés, ils ne sauraient masquer la
détérioration de la prise en charge des malades et des mauvaises conditions de
travail des personnels.
Un hôpital sous tension est un hôpital en souffrance. Nous manquons de tout, de personnel médical, de personnel paramédical, administratif et technique, de matériels, de locaux décents, et quelque soit la spécialité. Vous ne pouvez ignorer ces faits en tant qu’ancien président du Conseil de Surveillance du GHH.
Malheureusement notre hôpital n’est pas le seul à être impacté par des budgets insuffisants votés par une France en marche qui poursuit après tant d’autres et
avec minutie, la destruction organisée de notre service public de Santé et notre protection
sociale.
Le syndicat CGT du groupe Hospitalier du Havre souhaite une meilleure santé publique pour 2018 quitte à être impopulaire auprès des dirigeants pour sauver des vies à l’hôpital public et continuer d’assurer des conditions d’accueil et de soins dignes et humaines pour toute la population et de meilleures conditions de travail pour le personnel.
Les syndicats MICT(Médecins, Ingénieurs, cadres et techniciens) et OE (Ouvriers, Employés) du Groupe Hospitalier du Havre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *