Fermeture de l’unité de psychiatrie temporaire UF24

Le Havre le 26/11/2018

La présence de La CGT du Groupe Hospitalier du Havre, ce jour, pour votre « pot » de félicitations signe notre étonnement et notre indignation. Une fête pour quelle réussite ?

Nos collègues présents dans cette unité n’ont fait que leur travail de soignants en psychiatrie, celui que nous devrions pouvoir faire au quotidien auprès de tous nos patients sur Pierre JANET.

Rappelons que les moyens alloués à cette unité ont été arrachés à notre Direction lors des négociations pendant La lutte intersyndicale et non syndiqués-es.

Cette ouverture de 22 lits répondait à une réelle demande. Faut-il des mouvements de pressions qui vont au-delà du rôle des soignants, largement soutenu par la population havraise et l’ensemble des hospitaliers pour bien travailler ?

Et pourquoi pas de « pot » pour les agents de Pierre JANET qui triment au quotidien sans aucune amélioration Ou encore pour les patients qui subissent les mauvaises conditions de travail et d’hospitalisation ?

Est-ce grâce à nos retenues sur salaire pour nos jours de grève que vous pouvez payer ce « pot » de félicitations ?

Face au RIDICULE de la situation, organiser un tel pot sur le dos des grévistes qui ont engagé leur santé physique et psychique, La CGT ne cautionne aucunement et invite les salariés à ne pas y participer.

La direction n’est pas restée écouter ce message extrêmement contrariée par la présence de la CGT.

C’est très en colère que la CGT lui rappelle les faits et la situations encore très dégradée des hospitalisations sur l’hôpital Pierre Janet et les mauvaises conditions de travail des personnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *