Fin de mois diffciles ? Attention au cumul d’activité !

Les fins de mois sont de plus en plus difficiles à boucler et pour pallier aux découverts bancaires, aux factures de plus en plus lourdes , à leurs risque s et péril s , des collègues ont trouvé une solution : cumuler des emplois.
Pour rappel: « La réglementation en vigueur maintient le principe  général d’interdiction de cumul d’activités et une obligation pour les agents publics titulaires ou non de consacrer l’intégralité de leur activité professionnelle aux tâches qui leur sont confiées.
Si un fonctionnaire viole ces dispositions sans autorisation expresse de son employeur public, il devra reverser les sommes indûment  perçues par la voie de retenue sur son traitement et encoure une condamnation pénale sur le fondement de la prise illégale d’intérêts  ainsi qu’une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’à la révocation  »
Un agent public se consacre entièrement à ses fonctions. Toute  activité lucrative privée lui est interdite : Loi n°83-634 du 13 juillet  1983 (loi dite Loi Le Pors). Ce principe a été réaffirmé par la loi « Déontologie » d’avril 2016 qui restreint considérablement les dérogations, c’est à dire les possibilités offertes au fonctionnaire ou  au contractuel de cumuler l’exercice d’un emploi public et d’une activité lucrative privée.
La commission de déontologie est chargée d’examiner en amont les  demandes de créations ou reprise d’entreprise. C’est un  contrôle préalable, et son avis lie l’administration et l’agent. Le  fonctionnaire ne respectant pas cet avis peut faire l’objet de  poursuites disciplinaires, et l’agent contractuel licencié sans préavis ni indemnité de rupture.
Alors au bout du bout, le risque en vaut-il la chandelle ? A chacun  d’évaluer le coût d’un licenciement ou d’une révocation de la fonction  public hospitalière !
Plutôt que d’essayer de trouver individuellement des solutions pour augmenter notre pouvoir d’achat, en mettant notre santé en danger  par l’accumulation de fatigue et notre avenir professionnel au GHH, ne ferions nous pas mieux de nous mobiliser fortement et de  construire un rapport de force pour de véritables augmentations de  salaire ?

fin de mois difficiles cumul d’activités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *